divendres, 28 de setembre de 2012

El Sentit del Combat


-Va haver-hi nits en les que vam perdre fins el sentit del combat
Ens estrenyia la por, sols al mig de la plana immensa,
Teníem els braços adolorits 
Va haver nits incertes i molt denses.

Com un ocell ferit gira en l'atmosfera
Abans d'estavellar-se contra el sòl del camí
Tu titubejaves, tot dient mots elementals,
Abans d'enfonsar-te en el sòl de pols;
Jo et prenia la mà.

Havíem de decidir un altre angle d'atac,
Despenjar-nos cap al Bé
Em recorde de les nostres pistoles txecoslovaques
Comprades per quatre duros.

Lliures i condicionats pels nostres dolors antics
Travessàrem la plana
I els terrossos clivellats ressonaven sota els nostres peus;
Abans la guerra, amic meu, hi creixia el blat. 

 
Com una creu plantada en un sòl assecat
He aguantat, germà;
Com una creu de ferro amb els dos braços separats.
Hui, retorne a la casa del Pare.



Michel Houellebecq. Traducció pròpia al català.
Edició bilingüe castellà-francès acabada de publicar per Anagrama.


Le Sens du combat

Il y a eu des nuits où nous avions perdu jusqu'au sens du combat
Nous frissonnions de peur, seuls dans la plaine immense,
Nous avions mal aux bras
Il y a eu des nuits incertaines et très denses.
 

Comme un oiseau blessé tournoie dans l'atmosphère
Avant de s'écraser sur le sol du chemin
Tu titubais, disant des mots élémentaires,
Avant de s'effondrer sur le sol de poussière ;
Je te prenais la main.
 
Nous devions décider d'un autre angle d'attaque,
Décrocher vers le Bien
Je me souviens de nos pistolets tchécoslovaques,
Achetés pour presque rien.
 
Libres et conditionnés par nos douleurs anciennes
Nous traversions la plaine
Et les mottes gercées résonnaient sous nos pieds ;
Avant la guerre, ami, il y poussait du blé.
 
Comme une croix plantée dans un sol desséché
J'ai tenu bon, mon frère ;
Comme une croix de fer aux deux bras écartés.
Aujourd'hui, je reviens dans la maison du Père.

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...